Rédaction web : le bon nombre de mots sur une page web

Publié le 14/11/2012 à 23h28

D'après une étude, lors de la lecture sur le web, les internautes ne vont pas lire 100% du contenu. Pour un texte de 600 mots, les lecteurs vont lire près de 20% des mots de la page. Plus il y a de contenu et moins les lecteurs ne lisent de mots (proportionnellement).

Présentation de l'étude

Le spécialiste en utilisabilité "Jakob Nielsen" a analysé les données de 45.237 pages vues, qu'il a ensuite présenté dans son article "How Little Do Users Read?". A partir de ces données, il a pu établir le graphique suivant, qui présente le pourcentage de mots qu'un utilisateur peut lire sur une page par rapport au nombre de mots sur la page.

Pourcentage de texte lu

Pourcentage de texte lu sur le web

Source de l'image : http://www.useit.com/alertbox/percent-text-read.html

D'après ce graphique, les internautes lisent :

  • ~40% d'un texte de 200 mots
  • ~50% d'un texte de 100 mots
  • ~60% d'un texte de 50 mots

Limiter le nombre de mots

Réduire le nombre de mots devient primordial pou s'assurer que les lecteurs captent les informations fondamentales. Il est possible de réduire le nombre de mots par 2. Prenons un concret avec le premier paragraphe de la définition de "site web" sur l'encyclopédie Wikipedia:

Un site ou site web (de l'anglais web site, 'site de la toile') est un ensemble de pages web hyperliées entre elles et accessible à une adresse web. On dit aussi « site internet » par métonymie, le World Wide Web reposant sur l'Internet. En janvier 2012, le web compte plus de 580 millions de sites, dont plus de 175 millions considérés comme actifs.
(64 mots)

En enlevant les petites informations peu utiles, telles que les phrases entres parenthèses, il est possible de réduire le texte de 10 mots:

Un site web est un ensemble de pages web hyperliées entre elles et accessible à une adresse web. On dit aussi « site internet » par métonymie, le World Wide Web reposant sur l'Internet. En janvier 2012, le web compte plus de 580 millions de sites, dont plus de 175 millions considérés comme actifs.
(54 mots)

En enlevant des informations non-essentielles et en paraphrasant certaines phrases, il est possible de réduire 11 ce contenu de 11 mots:

Un site web est un ensemble de pages liées entres elles. On dit aussi « site internet » sachant que le web repose sur l'Internet. En janvier 2012, il existait environ 80 millions de sites, dont 175 millions actifs.
(39 mots)

Avec quelques petites astuces un texte de 64 mots peut ainsi retomber à seulement 39 mots, soit une réduction de 39% du nombre de mots initils.

Auteur: Tony Archambeau

Développeur web passionné par le référencement et l'ergonomie d'utilisation des sites et applications web, j'édite plusieurs sites web dont infowebmaster.fr.

Commentaires »


1ternet [site]
Le 15 novembre 2012

Intéressant comme étude. Et encore une fois on voit que ce que l’on fait pour le référencement ne va pas forcément dans le sens de l’utilité pour l’internaute. Il faut donc vraiment apprendre à bien structurer son contenu pour mettre en avant ses grandes idées et faire passer l’essentiel de son message.


Solène
Le 21 novembre 2012

Etude très intéressante et pratique. Comme 1ternet, je réalise qu’il faut allier référencement et intérêt de la clientèle. Merci donc pour cet article !


Geneve Prestige [site]
Le 4 décembre 2012

Bonjour,

Etude très intéressante, ce qui prouve qu’il est toujours mieux d’avoir de la qualité que de la quantité. Afin de bien passer les informations, il est donc indispensable de mettre que l’essentiel, comme ça on sera sûr d’être lu jusqu’à la fin.


Dawn
Le 28 janvier 2013

Etude vraiment très intéressante on en apprend beaucoup et c’est sympas de nous le faire partager


Nicolas@Allogarage [site]
Le 15 février 2013

Une étude qui montre que pour les internautes il faut aller à l’essentiel, alors que pour les moteurs, il faut décrire précisément de quoi parle la page, quitte à utiliser des synonymes et paraphraser. De mon côté je fais deux parties : une très visible et synthétique pour les internautes, une plus détaillée (et quelque peu ennuyeuse à lire) pour les moteurs.


Bruno [site]
Le 7 mars 2013

Bonjour,

Je dois dire que cette étude me surprend quelque peu, car franchement ne lire que 40% d’un texte de 200 mots, je ne suis pas persuadé qu’on le comprenne réellement, non?
Se pose alors la question de l’interprétation. En effet, faut-il comprendre que les gens zappent en moyenne au bout de 80 mots (40% de 200 mots) ou bien qu’ils ne lisent que 2 mots sur 5 sur l’ensemble du texte?
Enfin, je pense que selon comment est structuré et aéré le texte, la concentration sera bien différente, non?


Hicham
Le 19 mai 2013

Merci pour cet article.
Personnellement je pense que le nombre des mots lissés change ca dépend le sujet et aussi la structure de la page !


Kikou
Le 16 novembre 2013

Les internautes sont des gens pressés. Il faut donc aller à l’essentiel. Mais ce ne sont que des stats

Laisser un commentaire